Adecco optimise son chatbot candidats grâce à Work4

adecco chatbot

«La force de Work4 : sa capacité de ciblage. Nous avons pu aller chercher de
nouveaux candidats, qui n’étaient pas déjà dans l’écosystème Adecco.»

– Rémi Thorel, Social Media Manager chez Adecco Group

Contexte

Au printemps 2017, Adecco, N°1 de l’intérim en France lance son Chatbot Facebook nommé “Aloha”. Cette innovation technologique a pour but de faciliter les interactions des candidats sur le réseau social, et de générer des candidatures pour les postes promus par Adecco.

L’entreprise s’adapte ainsi aux habitudes des candidats. Disposant d’un réseau physique de 900 agences en France et d’un site internet visité par plus de 2 millions de personnes par mois, Adecco souhaite proposer un service complémentaire à destination des utilisateurs des réseaux sociaux. En effet une part croissante de candidats vient des réseaux sociaux et notamment de Facebook. Rien d’étonnant à cela lorsque l’on sait que Facebook en France rassemble plus de 35 millions d’utilisateurs actifs et plus de ⅔ des personnes en âge de travailler.

La mesure du succès de cette innovation est fixée par Adecco à 100 000 utilisateurs uniques durant la première année. Adecco possède un trafic organique généré par ses nombreuses pages Facebook, et s’adresse ainsi déjà régulièrement à sa communauté d’intérimaires.

L’enjeux principal était donc de pouvoir cibler de nouveaux candidats sur Facebook c’est à dire ceux n’ayant pas de compte sur le site, pour accroître le nombre de candidatures générées via Facebook. En parallèle Adecco voulait optimiser la performance de son budget marketing en optimisant le coût des candidatures.

Pourquoi ils ont choisi Work4

Pour répondre à ce besoin Adecco a choisi la technologie Work4 qui permet d’optimiser la publicité Facebook en segmentant les audiences, les typologies de métiers et niveaux d’expériences des candidats potentiels.

Adecco a ainsi lancé une campagne de communication avec Work4 ciblant uniquement les profils n’étant pas inscrits sur leur plateforme pour les inviter à discuter avec le chatbot et ainsi générer des candidatures pour leurs offres d’emploi. Les professions ciblées étaient les agents de production, les caristes, les professionnels de l’hôtellerie et autres professions ayant des niveaux de qualification moyens ou bas. Facebook est le seul réseau social permettant d’optimiser le recrutement de ces profils car ils ne sont que peu présents sur les job boards ou sur les réseaux professionnels tels que LinkedIn.

facebook pour l'emploi

Work4 a généré plus de 60% des nouvelles conversations et représenté le meilleur coût par nouvelle conversation.

Résultats

Après 12 semaines de campagne les résultats sont au rendez-vous avec plus de 23 000 conversations générées par l’outil Work4 sur le chatbot.

Durant la période de campagne, Work4 a généré plus de 60% des nouvelles conversations et représenté le meilleur coût par nouvelle conversation. L’optimisation de Work4 a également eu un rôle crucial dans la conversion des clics en discussions chatbot. Aujourd’hui environ une personne sur deux ayant cliqué sur la publicité va entamer une discussion avec le chatbot. Ce chiffre représente une performance de +50% par rapport aux conversions observées sur des campagnes Facebook sans Work4.

Grâce à son intelligence artificielle et une campagne de communication performante le chatbot Adecco a rencontré un franc succès auprès des candidats et continue de délivrer plus de 2 000 conversations par mois. Il a également remporté le prix du chatbot de l’année décerné par NetMedia Europe.

Dans un avenir proche, le chatbot sera intégré au site internet d’Adecco avec une interface similaire à Facebook Messenger, pour permettre aux internautes naviguant sur le site internet de bénéficier de la même expérience.